The Americans est une série américaine (ha !) diffusée sur FX. La série se déroule dans les années 1980, durant la Guerre Froide entre les Etats-Unis et l’Union Soviétique. Elle suit la vie d’un couple d’agents du KGB aux Etats-Unis, qui ont été formé par les services secrets soviétiques afin d’infiltrer le pays et d’y effectuer des missions importantes pour leur Terre-mère.

Philip et Elizabeth Jennings (Matthew Rhys et Keri Russell) élèvent leurs deux enfants Paige et Henry dans un quartier tranquille de la banlieue de Washington. En plus d’être les patrons d’une petite agence de voyage la journée, ils doivent accomplir des missions mettant régulièrement leurs vies en danger. Tout cela sans se faire attraper par le FBI, qui mène une traque sans relâche afin de débusquer les espion·ne·s infiltré·e·s dans leur pays. Et comme par hasard, un nouveau voisin vient s’installer en face de chez les Jennings. Stan Beeman (Noah Emmerich) est un agent du FBI spécialisé dans le contre-espionnage. Cela complique évidemment les choses pour les Jennings.

Oh, et le générique est super !

♠ Pourquoi je regarde The Americans

Le côté historique. Si vous aimez l’Histoire et plus particulièrement le 20ème siècle et la Guerre Froide, la série est faite pour vous. Les voitures, les vêtements, les gadgets… The Americans essaie au mieux de se calquer sur les années 80 durant lesquelles la série se déroule.

L’utilisation du russe. Je ne parle pas un mot de russe, mais la série n’a pas eu peur de rester fidèle à la période en incorporant beaucoup de scènes où les personnages parlent un russe que je suppose très bon, ce qui ajoute au réalisme de la série. Merci pour les sous-titres !

L’ambiance. The Americans peut paraître froide, c’est vrai. Les couleurs sont sombres, il y a peu de rires et beaucoup de tension. Les personnages sont tendu·e·s, méfiant·e·s et ont de bonnes raisons de l’être ! Mais c’est justement cette atmosphère de danger constant qui retient l’attention et qui fait qu’on reste bien absorbé dans l’histoire.

 

Le hic : Parfois quelques longueurs, qui ont du sens d’un point de vue scénaristique et narratif mais qui ennuie tout de même si on n’est pas fan de ce procédé. La série sait également utiliser Paige mais ne sait que faire de Henry, dommage !

 

L’article pourra être mis à jour si d’autres pensées me viennent.

Les trois premières saisons de The Americans sont disponibles sur Netflix France.

Note de recommendation : 7/10

 

Publicités